fbpx

Les amoureux des Nordiques en rêvent tous : conduire un attelage de chiens de traîneau ou à minima, être dans ce traîneau et admirer les paysages au rythme de la course des toutous.

Le Grand Nord, ce n’est pas la porte à côté, j’ai donc cherché plus près pour le frisson de la course : les hautes Alpes et plus exactement les traîneaux du Dévoluy. Je me suis demandé, comment, de propriétaire de Nordiques, on devenait musher professionnel. J’ai donc cuisiné, à ma manière, Laureen et Tony.

 

 

Pour l’amour des chiens

 

Laureen est une jeune femme volontaire qui a toujours aimé les chiens. Dès l’enfance, sa préférence s’est portée sur les gros chiens, puis elle a complètement craqué pour l’énergie, l’audace et la loyauté du groenlandais.

laureen-cheyenne

Laureen et Cheyenne joue avant le baptême en traîneau.

Peu intéressée par le sport, elle s’est révélée dans cette discipline en rejoignant l’armée.  La vie est parfois cocasse, car elle changera finalement d’orientation.

 

La rencontre qui a tout changé pour Laureen

Comme je le disais au début de ce billet, nous rêvons tous, avant même l’acquisition de notre premier Nordique, de la promenade en traîneau dans les steppes enneigées. Laureen ne fait pas exception à la règle. Pendant des vacances d’hiver, elle réserve une balade à traîneau et termine celle-ci en passant plus de temps avec chiens et mushers qu’avec sa famille. Sa décision est prise, elle deviendra musher.

 

laureen-traineau-devoluy-2

Elle prend toutes les dispositions pour le devenir, quitte l’armée et rejoint les hautes Alpes où elle crée les traîneaux du Dévoluy. Laureen mettra 4 années pour réaliser son rêve : devenir musher.

 

Pour l’amour des Huskys

Tony ne se souvient pas d’un jour ou il n’a pas rêvé de Huskys. Leur douceur, leur intelligence l’ont envoutée, leur entêtement aussi. L’occasion lui est donnée de rencontrer un musher en 2012 lors d’une compétition.

 

nordiques-champsaur-2-1001-nordiques

 

Là encore, la passion dévorante décuple les qualités de Tony déjà sportif accompli : il gagnera le Championnat de France de cani-vtt cette même année.

Mordu de chez mordu, Tony sera champion du Trophée Kart 4 chiens Thierry Peltier en 2012 également.

Du kart, il n’y a qu’un pas pour tomber dans le traîneau, à défaut d’une marmite.

 

Tony et son attelage sont de vrais champions

En 2015, Tony sera vice-champion de France en traîneau mi-distance.

Tony, membre du club du Vertaco Mushing Club, travaille avec Philippe de Alpi Traîneau d’Orcières Merlette durant la période hivernale, puis jongle entre l’entreprise et les courses une fois la période de repos des chiens passée.

tony-hermine

Tony et Hermine savourent la victoire.

Une fois par an, il participe aux courses organisées par la FFST avec son attelage les Nordiques du Champsaur.

Cette année 2018, il a remporté la Vercor Quest 150 km en pure race avec son attelage de huskys.

Une autre manière de vivre sa passion.

Une passion familiale

La passion chez les traîneaux du Dévoluy se décline :

  • 4 enfants, bientôt 5, tous accros aux Nordiques.
  • 40 chiens : Huskys et Groenlandais et croisés Huskys- Groenlandais.
  • Canicross, Canirando traîneau et cani buggy pour Laureen.
  • Canicross, cani-vtt, cani buggy, cani rando et traîneau pour Tony.

 

Quand partez-vous au Dévoluy ?

Laureen propose avec Inès des Terres Inuskshuk, durant la période hivernale, des baptêmes de traîneau de Noël jusqu’à fin mars. Puis Laureen se consacre de nouveaux exclusivement aux Traîneaux du Dévoluy jusqu’à la saison suivante.

cani-buggy2

Le printemps, les chiens sont au repos pendant que les mushers sont aux petits soins pour eux.

Et si vous êtes vraiment pressé de découvrir les sensations d’une balade tractée par des Nordiques de tous poils, allez tester le cani-buggy début juillet.

Mais qu’est-ce donc que le cani-buggy ?

Le cani-buggy est un buggy ou un kart rallongé, aménagé pour accueillir des passagers. Un traîneau sur roue en fait !

 

Tracté par les chiens, sous un parcours ombragé, vous pourrez admirer les paysages du Dévoluy, tôt le matin, ou tard le soir. Pour le bien-être des attelages, couche-tôt et lève-tard, s’abstenir.

Avez-vous eu la chance de vivre un baptême en chien de traîneau ? Pratiquez-vous vous-même le kart ou les courses de traîneau ? Racontez-nous vos frissons !

Et si vous désirez devenir musher, nous rédigerons un billet à cet effet dans quelques semaines.

Catégories : Rencontre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.