fbpx

Si le husky aime faire des putschs et vous tourner en bourrique, l’adolescence finie, il manie l’humour, souvent à vos dépens. Eh oui, l’homme n’a pas l’apanage de l’humour, contrairement à ce que l’on veut nous faire croire…

Les huskys sont parfois comme les maîtres, un poil blagueurs, ou un poil déconcentrés

  • inuit-se-laisse-distraire         Un poil déconcentré : un mémorable vol plané lors d’une de nos premières sorties à vélo. Je me suis retrouvé la tête à 3 cm d’un bel arbre et la main à 1 centimètre de la crotte d’un de ses congénères. Inuit était reparti en arrière, je n’avais pas vu, lui non plus. C’est après cet incident mémorable que j’ai investi dans un casque, je ne voulais pas que ma tête abîme un arbre.
  •     Inuit le blagueur : Inuit aimait la course, mais il aimait bien me martyriser également. Il savait que je souffrais énormément du genou, alors quand il y avait une côte, il baissait son rythme de croisière, afin de me forcer à maigrir. Et comme il était fort farceur, il adorait accélérer quand ça descendait : parce que j’avais peur. Un gredin ce chien !

Il n’y a d’ailleurs pas qu’Inuit qui était blagueur. J’ai ouï-dire qu’Haxo se défend également bien dans ce sport.

 

Mon chien n’était pas ambidextre, ou alors il le cachait bien

Je ne sais pas pour vous, mais je suis ambidextre, il n’y a à proprement parler pas de différence pour moi à utiliser mes deux mains. Du coup, les promenades un coup tout à gauche, un coup tout à droite à Orléans, ont été une bonne chose. Pendant un temps, je ne confondais même plus les deux. Je vais vous dire « tourner à gauche » avec la main pointant à droite… et je pense droite… Compliqué ? Ne me choisissez pas comme copilote si vous n’avez pas dix ans d’entraînement.

inuit-balle

On voit bien le côté blagueur dans ses yeux, non ?

Inuit n’avait pas dix ans d’entraînement, mais il était sans doute droitier. Mon expérience me fait dire que seuls les droitiers savent faire une différence fondamentale entre ces deux options… Mais non, je vous taquine. Tellement malin mon toutou, que lors d’une promenade à vélo, je lui dis : « Après le petit parc, tu tourneras à gauche », vous constaterez qu’Inuit comprend également le futur. Vous savez ce qu’il a fait mon super chien de tête (bon il n’avait pas le choix, il était tout seul…). Il a tourné la tête, m’a lancé un bref regard du style : « T’es sûre de ce que t’avances, t’as pas pété les boulons ma mignonne ? ». En effet, à gauche, point d’intersection, de repli. Il aurait fallu que je lui dise « stoppe », et « traverse » ou « demi-tour », mais sur route, j’aurais plutôt évité. Les seules options étaient tout droit, ou à droite. Eh oui, vous l’aurez compris, j’avais déjà oublié ma droite de ma gauche, car je pensais droite. Inuit, lui se souvenait, du parcours, certes, mais également de nos entraînements passés.

pose-husky-quand-il-dorme

Pour la petite info, Inuit et moi avions beaucoup soufferts d’ennuis pendant ces promenades toujours à gauche, puis toujours à droite, avec indication des directions à chaque virage. Mais je ne regrette pas ces moments d’apprentissages qui lui ont permis d’être réactif lorsque moi je rêvassais un peu.

La promenade à vélo, à pied, c’est pas de tout repos

Inuit avait une marotte : la chasse à la taupe. Je ne compte pas le nombre de fois ou mon corps a été propulsé en avant sans aucun avertissement. Il avait la fâcheuse habitude sur ce parcours de promenade de les repérer, les attraper et… les manger. Cela dit, c’était un excellent chasseur de taupe. Il n’en a jamais raté une seule. Que ce soit en promenade, en canicross, en traineau, à vélo, ne perdez jamais de vu votre loustic. S’il y en a plus d’un, même consigne !

Si avec Inuit, les vols planés furent peu nombreux, j’ai vécu quand même quelques chutes mémorables. Soyons clairs, lorsque cela arrivait, ce n’était pas la faute de mon chien qui suivait ses instincts. Je n’étais pas assez attentive et comme le dit un autre film, « en sport, la sanction est immédiate ».

inuit-blagueur

Parfois, le souci n’est ni vous, ni votre chien, mais le chien des autres. Je ne sais pas si cela vous est déjà arrivé, mais lorsque nous étions à Orléans la Source, une femme promenait son chien sans laisse. Jusque-là, rien qui ne me choque. Ce chien devait avoir une dent contre les cyclistes, ou les huskys, ou les deux, car il venait l’attaquer à chaque fois. Inuit, à vélo, n’osait pas, ne voulait pas se défendre. Sa priorité était ma sécurité. Mais j’ai quand même failli tomber plus d’une fois à cause de ce stupide chien. Enfin non, de la maîtresse de l’Épagnol qui n’a jamais fait quoi que ce soit pour le retenir. Ceci dit, la vengeance est un plat qui se mange froid, n’est-il pas ?

 

Le husky serait-il un poil rancunier ?

Je me suis souvent demandé ce qui se passait dans la tête d’Inuit. Monsieur était un poil dominant, au point de me causer des soucis avec tous les propriétaires de labrador, qu’il ne pouvait pas blairer. Mais il avait une excuse, un gros labrador malfaisant l’avait maltraité lors d’une promenade à Vincennes. Bon, ok.

inuit-naime-pas- les-labradors

Un labrador sympathique, mais pas d’après Inuit

Lorsque le fameux chien empêcheur de pédaler en rond, s’est retrouvé nez à nez avec un Inuit,sans laisse et sans vélo, croyez-moi, il a détalé ! Inuit ne s’est pas battu, il l’a juste fait courir dans les jupons de ses maîtres. Et il a perdu un ami, Berger Tervuren, qu’il voulait protéger au prix de cette vengeance. J’ai perdu une future amie aussi : la maîtresse du berger.

Doit-on conclure qu’Inuit était rancunier ? Je ne crois pas, mais fou, sûrement : je l’ai vu accourir en grognant auprès d’un toutou placide qui faisait deux fois sa taille. La scène était trop drôle, je n’ai pu m’empêcher de rire aux éclats : « Non mais t’es sérieux là, Inuit ? Il fait deux fois ta taille, tu crois pas que t’abuses ? » En réalité, j’étais morte de peur, le chien était énorme, et aucun propriétaire dans les environs. Inuit m’a regardé, a regardé son congénère et a finalement passé son chemin. Ouf !

Et vous, quelles techniques avez-vous appliquées pour que votre chien maîtrise le concept droite-gauche ?  Était-ce naturel pour lui ?  Combien de temps d’apprentissage avant qu’il vous surpasse ?  Votre chien, comme Inuit, semble t-il rancunier ? 

Crédit photo : unsplash-logoJaanus Jagomägi unsplash-logoDanielle MacInnes

Catégories : Mode de vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.