Quelle partie de la maison choisir pour son équilibre ?

Vous avez craqué, loulou arrive bientôt et vous vous demandez quel coin de votre habitation deviendra son lieu à lui ? Celui où il se délassera et appréciera de poser ses papattes après une dure journée de travail ? Vous vous interrogez : maison, jardin, où créer pour lui un espace de tranquillité ? Comment l’aménager ? 

Notions de confort et bien-être du chien

Contrairement à ceux que l’on pourrait penser, nos animaux possèdent eux aussi la notion de confort. C’est sans doute pour cette raison qu’ils préfèrent, pour beaucoup, nos canapés et nos lits. Même si vous leur accordez de partager ces espaces, votre compagnon canin nécessite de profiter d’un territoire rien qu’à lui où il pourra se reposer sereinement.

À l’intérieur, à l’extérieur, le coin de votre animal de compagnie doit être un lieu de tranquillité qui ne devra jamais être assimilé à une punition. Comment inviter votre chiot à aimer son espace personnel et à s’y prélasser avec plaisir ? Voici quelques indications pour l’y préparer.

  1. Apprenez à votre canidé à aller dans son panier à l’aide d’un renforcement positif. Récompenses gourmandes, jouets, félicitations enjouées lorsque les quatre pattes sont dans leur panier combiné au mot « panier », « tapis » leur permettront d’associer cet espace à un moment doux.
  2. Vous pouvez distribuer quelques friandises dans son panier lorsqu’il est bien installé afin de renforcer ce sentiment positif.
  3. Une fois que vous le sentez prêt, tenez-vous à distance, un mètre environ, et donnez-lui l’ordre « panier » en pointant l’objet du doigt. Félicitez-le lorsqu’il réussit.
  4. À cette étape, vous pouvez lui demander d’aller à son panier d’une pièce éloignée de son coin de repos.
  5. L’ultime apprentissage est de l’inviter – et de réussir – à rejoindre son espace lorsque vous recevez des convives, lorsque les enfants jouent ou lorsque vous préparez le repas.

Le panier, un apprentissage ?

Cet apprentissage prend parfois du temps, si vous rencontrez des problèmes à l’étape 3, 4 ou 5, c’est qu’il faut recommencer les deux premières jusqu’à une complète acquisition. N’oubliez pas de répéter cela 15 minutes maximum par jour. Lorsque votre chiot aura bien maîtrisé toutes les phases, vous pourrez retirer les friandises petit à petit, mais conservez les félicitations orales : ils adorent.

À l’intérieur ?

Pourquoi lui préparer un nid douillet à l’intérieur ?

Lorsque vous travaillez toute la journée, il est préférable que votre chien soit à la maison avec vous le soir :

  • Tout simplement parce que votre animal, grégaire, a besoin de ce contact avec vous pour s’épanouir. En limitant les interactions avec votre loulou, vous risquez de dégrader cette relation ou de ne jamais voir naître cette amitié complice.
  • Seul, outre l’ennui qui peut conduire à la destruction de vos extérieurs, votre chien, toujours aux aguets ne se reposera pas correctement, ce qui pourrait, tout comme nous, le rendre grognon.
  • Il pourrait fuguer et là, vous ne saurez pas l’heure à laquelle il a décidé de visiter le pays. Mais surtout, le danger de se faire renverser se trouvera décuplé par le manque de luminosité.
  • Beaucoup de chiens peuvent développer le stress de la solitude, ce qui engendrera, en plus des destructions et des vocalises, de nombreux soucis avec vos voisins.

Quelle pièce privilégier pour son couchage ?

Il faut donc prévoir un lieu de couchage qui lui convient et vous sied également. Les chiens décident souvent naturellement du lieu où ils désirent se reposer. Le confort ou la fraîcheur d’une pièce peut attirer votre nordique plus qu’une autre. Néanmoins, il est préférable d’éviter les emplacements où votre chien aura une vision sur toutes les allées et venues de la maisonnée. Premièrement parce que c’est un peu lui donner du pouvoir, deuxièmement car il ne serait pas vraiment au calme.

Préférez le salon, pièce de vie de la maison, mais dans un coin où il ne sera pas dérangé par les jeux des enfants, les allées et venues des uns et des autres.

Choix de tapis et paniers sur Amazon : 

Peut-on autoriser lit et canapé ?

Si votre chambre et votre lit peuvent convenir les premières nuits de l’arrivée du chiot, elle reste votre lieu de repos et non le sien. Notre canapé et nos lits les attirent comme des aimants pour leur confort car ils leur permettent d’être proches de nous. C’est donc un choix de vie que de partager son divan avec toutou, à la condition qu’il ne l’accapare pas. S’il montre les dents, grogne ou hérisse le poil dès que vous désirez vous installer dans votre canapé ou votre lit, proposez-lui un autre lieu de repos.

Et pour l’éduquer en douceur à ne pas en faire une affaire personnelle, jetez une friandise pour chien ou l’un de ses jouets au sol afin de l’inviter à descendre en associant le mot « Descends ! ». Après quelques jours, votre gros ou petit bébé descendra du canapé sans vous décocher des regards à faire fondre la banquise.

Quel couchage privilégier ?

En fait, c’est votre chien qui choisira. Certains, comme les huskys, préfèrent dormir à même le sol. D’autres éliront un panier, dont les rebords les rassureront, d’autres se sentiront plus à l’aise avec une couverture, un tapis moelleux ou non. Quand je vous disais que nos loulous possèdent la notion du confort !

Pour les chiens plus âgés, vous pouvez opter pour un tapis à mémoire de forme qui soulagera leurs articulations. Il existe également des tapis rafraîchissants que vous pouvez mettre sous leur couchage habituel lorsque le thermomètre s’envole l’été ou investir dans un tapis douillet et rafraîchissant.

Et pour vous inspirer, voici des espaces pour toutous trop craquants : https://www.10-trucs.com/animaux/espaces-pour-les-chiens-maison.html

chiot-couchage-canape

Ou à l’extérieur ?

Comme nous l’avons vu dans le précédent paragraphe, dormir dans le jardin n’est pas l’idéal pour votre chien et pour votre relation avec lui, sans compter le risque de fugue ou de vol. Oui, la nuit tous les chats sont gris, mais c’est surtout à ce moment-là qu’une personne mal intentionnée pourrait voler votre ami de quatre pattes.

Néanmoins, certains chiens aiment la vie au grand air, en particulier l’été, lorsque les nuits sont fraîches et nos maisons bouillantes de la chaleur de la journée.

Quelle que soit votre décision, la niche reste la meilleure alliée pour un loulou qui préfère humer le vent plutôt que vos chaussures en votre absence. Les températures extérieures sont le premier ennemi de nos compagnons canins, par forte chaleur ou par grand froid, cette dernière se doit d’être isolée pour son confort et sa santé.

Trouvez la niche de ses rêves : 

Zooprimus, à toit plat pour le bonheur des nordiques 

La Kerbl niche possède un toit plat et une terrasse pour les chiens les plus exigeants, 😉

Placée dans un endroit ombragé, à l’abri des regards et des turbulences des jeux d’enfants, votre chien saura y trouver la tranquillité dont il a besoin pour ressourcer ses batteries.

Comme pour son panier ou son tapis, votre toutou ne doit pas voir la niche comme une punition. Glissez-y quelques friandises ou quelques jouets afin qu’il visite sans appréhension sa maison miniature. Agrémentez-là d’un tapis ou d’une couverture en fonction de ses préférences et le tour sera joué.

Vous l’aurez compris, le choix du coin de repos participe aussi de son éducation canine. En douceur, elle permettra également à votre chien de retrouver un temps calme après les périodes de jeux et participera à son équilibre physique et mental.

Où dort votre chien, dans son panier, votre canapé, votre lit ? Racontez-nous !

Categories: Mode de vie

0 Comments

Laisser un commentaire