Nous avons beau les aimer et les choyer, nous nous inquiétons souvent de savoir si notre chien est heureux. S’il est facile de poser la question aux bipèdes qui partagent nos vies, il est plus difficile d’obtenir un « Warf » enjoué à cette question auprès de la gent canine. Alors, comment savoir si notre ami de quatre pattes est au poil dans ses baskets ?

Le bonheur canin, ce n’est pas si compliqué

Travailler à l’épanouissement de notre compagnon canin, c’est avant tout connaître ses besoins et y répondre au maximum. Choisir un chien trop sportif, quand nous-mêmes préférons le canapé, c’est prendre le risque qu’il devienne malheureux. Il nous faudra donc nous adapter et apprendre à courir avec lui, ou le sélectionner en fonction de notre propre mode de vie.

D’une manière générale, pour rendre votre animal heureux, vous lui offrirez :

  • Une nourriture adaptée à ses besoins et à son âge ;
  • Un coin à lui où il trouvera le repos quand il vous aura épuisé d’amour, de jeux et de promenades ;
  • Une routine pour les repas, les promenades à heures fixes, sans oublier d’agrémenter les journées de périodes de jeux ;
  • Des moments privilégiés ;
  • Des activités physiques où il pourra dépenser toute son énergie.

En l’observant, vous apprendrez vite à reconnaître son tempérament et à deviner si tout va bien ou non.

chiens-heureux

Si vous résidez en ville, encore plus en appartement, les sorties peuvent s’avérer moins fun, pour votre chien comme pour vous. Prolongez la promenade dédiée à ses besoins naturels lorsque vous rentrez du travail, elle vous dégourdira aussi les pattes ! Si vous le pouvez, prenez la voiture 2 à 3 fois par semaine et emmenez votre chien découvrir d’autres espaces et de nouvelles odeurs.

Pensez également, lorsqu’il est seul durant vos heures de travail, à lui laisser des jouets durant votre absence et bien évidemment une gamelle d’eau.

7 signes qui montrent que votre chien est bien dans ses pattes

  1. Il s’alimente correctement.
  2. Il déborde d’énergie pour la promenade et les jeux. Il n’hésite pas à jouer seul et s’éclate même sans vous.
  3. Il a l’œil vif.
  4. Il dort de 8 à 10 heures par jour et surtout de nuit.
  5. Sa curiosité demeure insatiable.
  6. Détendu, il prend des pauses incroyables et sommeille profondément.
  7. Il ne saccage ni la maison ni le jardin en votre absence.

Si son pelage vous paraît terne, s’il devient apathique, dort trop nuit et jour, c’est peut-être qu’il est souffrant ou qu’il manque cette petite chose en plus pour le rendre épanoui.

Pour certains chiens, l’absence du maître est source d’angoisse. Elle peut amener ces derniers à aboyer ou vocaliser plus souvent, ronger tout ce qui tombe sous leurs crocs. Rapprochez-vous de votre vétérinaire ou d’un comportementaliste canin afin de l’aider à gérer le fait de rester seul quelques heures et à ne plus le subir.

Enfin, durant les promenades, rappelez-vous que le bonheur de votre animal de compagnie passe également par sa truffe. Faire le rase-motte et humer toutes les bonnes odeurs participent à son équilibre, comme de jouer avec ses congénères.

L’éducation, la base pour un futur chien épanoui ?

Nous n’y pensons pas toujours, mais éduquer notre chiot l’aidera aussi à devenir un chien adulte heureux.

chien-bien-dans-ses-pattes

Une éducation positive et cohérente, au même titre que les promenades et les jeux, permet à la confiance de s’installer entre lui et vous. Il est parfois difficile de travailler seul à l’éducation de son chiot. En ce cas, rapprochez-vous d’un éducateur canin, il vous apprendra à mieux comprendre votre loulou et à définir correctement ses besoins. Ces rendez-vous réguliers vous permettront aussi de créer des moments privilégiés avec lui et de corriger les petites erreurs que nous accomplissons parfois et qui ruinent nos efforts. Même lorsque ce ne sont pas nos premiers chiens, il arrive de temps à autre que nous « séchions » sur certains de leurs comportements. Une rencontre de quelques heures avec un comportementaliste ou une visite chez notre vétérinaire peut dénouer une situation que nous pensions insoluble.

N’oublier pas également de le laisser rencontrer et jouer avec d’autres chiens pour parfaire sa socialisation.

Le langage corporel du chien heureux

Un chien heureux nous envoie des signaux corporels, il devient ainsi plus facile de comprendre nos animaux de compagnie.

comprendre-langage-corporel-chien

La gueule légèrement ouverte, les oreilles en position normale, le corps détendu, notre chien est zen et épanoui. Ses yeux sont normalement ouverts, sa pupille n’est pas dilatée, tout est ok. Un léger battement de queue, ou une queue en l’air prouve que votre chien se sent à l’aise et confiant.

Vous l’aurez compris, pour avoir un chien bien dans ses pattes et devenir son meilleur ami, il faut :

  • Le promener
  • Jouer avec lui
  • Pratiquer une activité sportive avec lui
  • Le caresser
  • Le brosser
  • L’éduquer

Et, peu importe la race de notre super chien, toujours lui accorder au minimum une heure de promenade par jour.

Crédits images :

Chiens jouant ensemble de Free-Photos de Pixabay 

Chien détendu de Orna Wachman de Pixabay 

Langage corporel du chien  De Microstocker.Pro Shutterstock

Categories: Mode de vie

0 Comments

Laisser un commentaire