Attelage de laika de Yakoutie

Le Laika de Yakoutie est une race ancienne de chiens élevés par les peuples autochtones du Nord-Est de la Russie.

« Les Yakuts utilisaient les chiens pour leurs déplacements et le transport de lourdes charges. Les chiens restaient toute l’année en extérieur, se protégeant dans des trous qu’ils creusaient soit dans la terre l’été ou dans la neige l’hiver ».

L’utilisation du Laika de Yakoutie était polyvalente dans la vie quotidienne pendant de nombreux siècles, pour la chasse, la garde des logements, la garde du bétail et finalement pour le traîneau.

Jusque dans les années 1960, les traîneaux à chiens étaient un moyen de transport hivernal important dans certaines régions du nord de la Russie. Ils ont été utilisés non seulement pour les résidents locaux, mais aussi tous les services publics, y compris les troupes de la frontière, le service postal et les expéditions scientifiques. Selon les archives à la fin de 50 années du XX siècle dans le district du Nord, Yakoutie, il y avait environ 33 000 chiens. Le déclin de l’élevage de chiens de traîneau en Russie a eu lieu au cours des trente dernières années du XXe siècle. La propagation des motoneiges, le déclin de la chasse à la fourrure et la pêche locale ont entraîné l’extinction des chiens du Nord.

En 1998, un groupe de passionnés VZ. Dyachkov GP, Arbugaev S.V., Gorodilov SV, Sidorova LI ont décidé de faire revivre la race du Laika de Yakoutie, les premiers chiens sélectionnés sont devenus le noyau principal de la population moderne du Laika de Yakoutie. En 2004, la Fédération russe de cynologie a examiné la norme et l’a adoptée comme base.

En 2013, Herman Arbugaev a organisé la première expédition arctique du XXIe siècle intitulée « Les chemins des pionniers » sur le travail du Yakut Laika. La longueur de la route vers les îles de Novossibirsk était de 1500 km, l’expédition a duré 36 jours. Les voyageurs ont surmonté les grandes étendues de glace, les packs de glace, abandonnant leur destin à leurs amis à quatre pattes. Toute l’expédition est revenue en force.

De nos jours, en juin 2019, le dossier pour la reconnaissance du Laika de Yakoutie est en cours d’examen à la FCI ainsi qu’à la SCC, et le dossier semble en bonne voie.

Projet de classification FCI

Groupe 5 (Spitz et chiens primitifs)

Section 1 (chiens de traîneau nordique)

Race non reconnue par la FCI

Aspect général (standard)

Le Laika de Yakoutie est un chien de taille moyenne, solide, compacte, bien muscle, avec des jambes modérément longues, la peau est épaisse sans signe de relâchement. La fourrure est bien développée et devrait être suffisant pour vivre et travailler dans les conditions sévères de l’Arctique. Le dimorphisme sexuel est clairement prononcé, les mâles sont plus forts et plus puissants que les femelles.

Caractère (standard)

Le Laika de Yakoutie est un chien audacieux, agile, de contact, amical, sociable et énergique.

Nordic Sakha Muraco fils de Arctic Travel Grushenka ‘Oumiak’ et de Agronavt Mindal
Nordic Sakha Muraco fils de Arctic Travel Grushenka ‘Oumiak’ et de Agronavt Mindal

Taille et poids (standard)

Hauteur au garrot :

Males : hauteur préférable est 55-59 cm.

Femelles : hauteur préférable est 53-57 cm.

La taille correcte est très importante pour le Laika de Yakoutie.

Fourrure (standard)

Épaisse, brillante, droite, grossière, de longueur moyenne, avec un sous-poil épais et dense, très bien développé. Sur l’encolure elle forme une crinière, particulièrement prononcé chez les mâles ; sur l’arrière des membre antérieurs et postérieurs les poils plus longs, en forme de frange, la queue est aussi bien fournie avec le poil qui retombe. Les poils sont plus courts sur la tête et sur l’avant des membres.

Couleur (standard)

Blanc et mixte (bicolore – ou tricolore)

Toutes les couleurs de Yakoutie Laika peuvent être divisés selon le pourcentage de tache :

  • Blanc sans zone pigmentée
  • Panachure très envahissante – blanc avec certaines zones pigmentées
  • Panachure limitée – coloré avec quelques taches blanches
  • Manteau – coloré avec une coloration spécifique. Museau blanc avec une lys, qui divise la tête en 2 parties, collier blanc, gorge blanche jusqu’au poitrail et ventre blanc, pattes blanches and bout de queue blanche
  • Panachure moyenne – autant de zones pigmentées que de dépigmentées

Besoins (standard)

C’est un chien de traîneau qui a donc besoin d’espace, de bouger, d’une vie sociale (chiens / humain). Il aimera faire du sport régulier, à défaut il faudra absolument de longues promenade quotidienne (2h/3h par jour), et il lui une présence soit humaine soit canine, il ne pourra pas rester seul plus de 4h à 5h par jour.

Il lui faut donc un maître sportif et disponible, il faut avoir du temps à lui consacrer, pouvoir lui proposer des promenades journalières, lui proposer des rencontres canines, soit des groupes de promenade soit des clubs canins. Il est souhaitable de pratiquer un sport avec lui, cani-cross, cani-vtt, agility, pistage, …

Nordic Sakha Muraco, Katja, Arctic Travel Grushenka, Agronavt Mindal, El Flaum Yusco
Nordic Sakha Muraco, Katja, Arctic Travel Grushenka, Agronavt Mindal, El Flaum Yusco

Comportement (standard)

C’est un chien joyeux, énergique mais pas speed. Il est très câlin voir même pot de colle, très attachant. Il est proche de son maître et très à l’écoute, il lui arrive même de parler a son maître quand il a besoin ou envie de quelque chose.

Mais c’est aussi un chien chasseur et il peut être fugueur comme tout chien de traîneau.

Katja
Katja

Résumé de la race

Si au travers de la présentation de Christelle Durand, éleveuse chez Nordic Sakha vous sentez que le laika de Yakoutie est fait pour vous, allez-y foncez. Vous pouvez aussi rejoindre sa communauté Facebook.

Standard FCI : (en attente)
Club de race français : (en attente)
Club de race russe : RKF
Origine : Russie
Taille : 55,0 – 59,0 cm  (mâle) – 53,0 – 57,0 cm (femelle)
Poids : 24 – 30 kg (mâle) – 16 – 23 kg (femelle)
Longévité : 12 – 14 ans