Tout commence avec Danse avec ton chien

“Je m’appelle Julia Téchené, j’ai 32 ans et j’habite dans les Landes. Ma chienne est un berger australien rouge merle de 3,5 ans, elle s’appelle Gipsy.

Je suis blogueuse et coach dog-dancing. La passion du dog-dancing m’a tellement envahie et j’ai trouvé ça tellement incroyable tout ce qu’un chien a à offrir que j’ai souhaité le partager. J’ai donc créé, il y a 2 ans, une chaîne YouTube, un blog, un Groupe Facebook, un compte Instagram. J’ai déposé ma marque Danse avec ton chien. Aujourd’hui je peux dire que j’ai la plus grande communauté de dog-dancer de France avec plus de 4000 passionnés qui me suivent..

Si cela vous intéresse, voici les infos sur mes réseaux :

N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez plus de renseignements  😉

Maintenant, assez parlé de moi.“

Le dog dancing, vraiment pour tous ?

À votre avis est-ce que tous les chiens peuvent faire du dog dancing?

Tous les chiens : OUI mais pas tous les maîtres 🙂 Je taquine, mais c’est vrai qu’il faut que le maître soit capable de se remettre en question, qu’il soit capable de comprendre que si le chien n’y arrive pas ce n’est pas forcément de la faute du chien car la plupart du temps c’est à cause du maître…

Vous pensez qu’un Husky ne peut pas danser?

Priscilla, une membre de ma Team, va vous le prouver ! D’ailleurs dans notre communauté vous pouvez voir des chiens de toutes races et de tout âge danser.

Priscilla & Michigan, le Husky qui danse !

“ Je m’appelle Priscilla, j’ai 22 ans, et je suis passionnée du monde canin et équin.

Ma partenaire de vie est Michigan, une husky de 3 ans et demi.

À mes 9 ans, ma première chienne est entrée dans ma vie, Brooklyn, un berger australien. Chien de famille, je lui ai alors appris des petits tours par ci et par là, et je faisais beaucoup d’agility à la maison.

J’ai toujours été une fan des chiens de bergers, et je le suis encore aujourd’hui.

Mais à son décès, en janvier 2016, j’avais envie de prendre un chien totalement différent, que ce soit physiquement mais aussi au niveau du comportement.Et c’est là que Michigan fait son entrée dans ma vie.

Oui mais j’ai un husky quand même…

Priscilla en pleine activité de dog-dancin avec son husky dans la neigeLe husky sibérien est réputé pour être un simple chien de traîneau, têtu et fugueur. Moi, je suis passionnée par les disciplines canines, j’ai décidé d’initier Michigan.Elle a alors commencé à apprendre des petits tours simple, à ses 3 mois.

Je voyais des personnes faire de supers tours avec leur chien, notamment des border collies, ça m’a donné envie aussi, mais avec ma husky. Beaucoup de gens ont tenté de me décourager et m’ont dit que je galérerai, “un husky c’est compliqué, c’est têtu, ça ne sait pas faire grand chose”

J’ai vite compris que les gens se trompaient, j’ai décidé de faire la guerre aux à-priori.

On a commencé les apprentissages de tours. Michigan apprenait à une vitesse folle, et à ses 1 an elle connaissait une vingtaine d’ordres différents .

J’ai découvert le dog-dancing sur internet, je ne pensais pas qu’on pouvait faire des concours, que c’était une « vraie » discipline. Alors je m’y suis intéressée un peu plus, et c’est là qu’on s’est vraiment lancées dedans, à faire des enchaînements et des chorégraphies.

C’est aussi à ce moment là que j’ai découvert le groupe Danse avec ton chien, j’ai appris énormément grâce à ce groupe, et ça me donne envie de toujours aller plus loin.

La chose qui change avec un husky, c’est qu’il se lasse très vite. Répéter et répéter les mêmes choses sans arrêt, ça l’ennuie. Alors avec Michigan, on joue, on danse mais on apprend régulièrement de nouvelles choses, pour ne pas l’ennuyer.

La chose la plus chouette, c’est de se dire « aller on va essayer d’apprendre ce tour aujourd’hui », qu’on commence, que Michigan essaie de comprendre, pour finalement réussir le tour en 10 min.

Michigan en plein travail de dog-dancing

Michigan adore apprendre, découvrir, explorer.

Elle adore chercher à comprendre ce que j’essaie de lui apprendre, elle propose d’elle même, elle tente, elle joue. On ne fait pas seulement du dog-dancing, on fait aussi de l’agility, du cani-cross et vtt, mantrailing et récemment du nosework. Évidemment, nous sommes des adeptes de la randonnées, on adore voyager.

Le dog-dancing nous permet aussi de passer du temps ensemble, de jouer, car c’est avant tout du jeu. Ça stimule le chien, mentalement et physiquement. Quoi de plus réjouissant que de se dire « c’est moi qui lui ai appris tout ça ». Je trouve ça incroyable tout ce qu’un chien peut apprendre, et surtout n’importe quel chien.

Le dog-dancing, tout le monde peut, tous les chiens peuvent, tant qu’il y a de l’amour et du respect envers son chien. Le dog-dancing casse tous les préjugés !

C’est une discipline révélant la relation avec son chien, la communication qu’on peut avoir avec lui.Et aujourd’hui, je peux affirmer qu’un husky n’est pas qu’un simple chien de traîneau.C’est un chien intelligent, très intelligent, indépendant et explorateur, qui peut apprendre un nombre incalculable de choses.

Aujourd’hui, Michigan connaît une quarantaine de tours, sans compter les « ordres » de base.

Le dog-dancing c’est notre passe temps favoris ! “

Categories: Sport

0 Comments

Laisser un commentaire