On lit souvent sur les annonces ou sur les groupes de discussion, des propriétaires de chien qui affirment que leur compagnon est pure race ou de race pure mais non LOF. Entre les escrocs qui veulent vendre une portée de cocktail des prés ou ceux qui ne connaissent pas la définition du mot, il convient de rappeler ce que le terme pure race veut dire et dans quel cas on peut l’utiliser car c’est un terme encadré juridiquement.

Le cadre du ‘pure-race’

Il n’est pas possible d’utiliser le terme pure-race/race pure si le chien n’est pas inscrit au LOF c’est un fait et il n’y a pas à tergiverser :

« L’inscription au LOF est nécessaire pour qu’un chien puisse légalement être qualifié de Pure Race (ou race pure).
S’il n’est pas inscrit au LOF, un chien est obligatoirement de Type de Race, Apparence de Race, Croisé, etc. »

On ne rentrera pas dans le débat de déterminer si un chien LOF est forcément plus joli qu’un non-LOF, ce n’est pas forcément toujours le cas car tout est une histoire de goût, mais aussi une question de sélection génétique lors du mariage.

Il est possible de se référer à chiens-Online (http://www.chiens-online.com/presentation-lof.html) mais nous allons voir les cas particuliers afin que tout soit le plus clair possible pour tout le monde.

Le mariage issu de 2 parents LOF confirmés

Un chien qui naît de 2 parents LOF confirmés est inscrit au LOF provisoire au titre de la descendance. Ce n’est qu’à partir de 12 mois (ou plus selon les races) que ce dernier pourra être présenté à un juge pour sa confirmation (en France) et ainsi obtenir son inscription définitive au LOF. Là c’est le cas simple. Si la confirmation est refusée, il ne pourra produire que du non LOF/de type mais conserve quant à lui son inscription au LOF.

Le mariage issu de 2 parents LOF non-confirmés

Un chien qui naît de 2 parents LOF dont l’un (ou les deux) n’est pas confirmé sera non-LOF/de type. Le fait que l’un des parents ne soit pas confirmé retire donc sa descendance du titre de pure-race/LOF. On ne peut pas dire non plus qu’il est issu de parents LOF. Alors oui, on pourrait être tenté de dire que c’est pareil puisque génétiquement il descend de parents qui ont été au minimum inscrit au LOF au titre de la descendance pourtant il n’en est rien. En effet, pourquoi l’inscription définitive n’a-t-elle pas eu lieu ? Est-ce que l’animal a été refusé en confirmation par le juge pour vice rédhibitoire ?

Le mariage issu de parents inconnus ou non-LOF

livre d'attente pour JuniorDernier cas, un chien né de parents inconnus ou non-LOF/ de type peut-il devenir LOF ? Oui c’est parfois possible, cela s’appelle le Titre Initial (TI). Voici un document datant de 2006 pour la confirmation TI de mon mâle Junior décédé depuis peu.

Cependant, aujourd’hui, certains Clubs de Race peuvent ne plus accepter de nouvelles inscriptions au Titre Initial car la race n’a plus besoin d’apport de sang neuf. Pour le Husky Sibérien, le Club de Race indique la procédure à suivre (qui est bien plus stricte que celle que Junior a passée il a bien tant d’années) : http://www.siberianhuskyfrance.net/?q=node/13.

Il faut compter entre 500 € et 1000 € pour accomplir toutes les démarches et déplacements nécessaires. Petit détail, lors de la réception du pedigree, Junior est devenu T’Junior afin de correspondre à la lettre de son année de naissance.

Bilan

Dessin de T'Junior réalisé par HécateHellLes points évoqués précédemment ne sont valables qu’en France puisque nous sommes le seul pays à proposer une épreuve de confirmation qui est un garant de qualité. Combien de chiens issus du LOSH (pedigree belge) ont véhiculé des tares importantes (manque de dents, port de queue, oreilles…) soyez prudents face aux pedigrees étrangers.

Oui, il est possible de passer par un pedigree export étranger pour que la production devienne comme par magie du LOF. C’est vraiment une action que je déconseille fortement car cela représente une forme de triche qui va à l’opposé de l’amélioration de la race. Je vous encourage aussi à la plus grande prudence face à des personnes ayant recours à ces méthodes (c’est souvent les frontaliers qui utilisent cette « commodité »). N’oubliez pas que le choix de votre compagnon détermine vos 15 ans à venir. Si vous ne connaissez pas les lignées ou si vous ne savez pas déchiffrer un pedigree demandez conseil.

 


1 Comment

wolfram · 14 décembre 2017 at 9 h 13 min

ah super !!! je ne savais pas qu’on avait cela en stock !!!

je le grade sous le coude 😉

Laisser un commentaire