Le shiba inu est une race très ancienne, elle serait présente au Japon depuis trois millénaires.

Le shiba servait à la chasse dans les montagnes très accidentées et boisées dans le centre de l’archipel. Le gibier à plume, le renard et le chevreuil. A la fin du XIXème siècle, le shiba eut à subir l’arrivée de chiens d’arrêt anglais (setters et pointers) et la race manqua de disparaître. Mais dans les années 1920, une poignée de chasseurs unirent leurs efforts pour le sauvegarder.

En 1934, un standard est rédigé et, 3 ans plus tard, le shiba est déclaré << monument naturel >> du Japon. Depuis, il est à ce titre, placé sous la protection du gouvernement. Le shiba est sportif et a besoin d’une activité physique quotidienne. C’est un chien calme et peu aboyeur, qui partage avec d’autres races orientales une assurance certaine. Il n’est pourtant pas distant, mais se montre curieux en toute circonstance et extrêmement joueur. C’est un compagnon agréable pour les enfants. Il est en général méfiant avec les inconnus et peu devenir bon gardien (en prévenant).

On raconte du shiba qu’il a :

  • un quart de chat, parce qu’il est indépendant comme eux (et avec qui il s’entend très bien d’ailleurs).
  • un quart de singe, c’est un vrai clown capable de jouer seul à se lancer la balle.
  • un quart d’humain, il réfléchis dès son plus jeune age, étudie tout ce qu’il se passe autour de lui et la période adolescente peut faire penser à la nôtre.
  • et bien sûr un quart de chien 🙂.

Si, au travers de la présentation de Roselyne Bourgis Duhamel, éleveuse chez Of Inivruk vous sentez que le shiba-inu est fait pour vous, allez-y foncez.

Résumé de la race

Standard FCI : n° 257
Club de race : http://www.cfcnsj.fr/
Origine : Japon
Taille : 39,5 cm  (mâle) – 36,5 cm (femelle)
Poids : 8-10 kg (mâle) – 6-8 kg (femelle)
Longévité : 14-15 ans